Randy

Randy Rakotoarimanana est le sujet de notre focus pilote de la semaine.
Membre incontournable de la team Kawasaki/CT Motors, Randy est un pilote émérite qui, depuis plusieurs années maintenant, évolue régulièrement dans le top du classement de la catégorie « Reine » du Cross à Madagascar, soit le « Scratch » dans le jargon.
Il a commencé à pratiquer la moto en 2010 c’est-à-dire quand il avait à peine 10 ans, et il n’aura pas fallu longtemps, 1 an à peine pour qu’il s’immisce dans le monde professionnel du sport mécanique.
 
Sa carrière « pro » lancée, il débutera officiellement les championnats en 2012 sur une Kawasaki KX 65. Au début de sa carrière et tout au long, il fera toujours preuve d’une motivation sans faille et d’une détermination à toute épreuve. Malgré son jeune âge, il s’entrainera d’arrachepied avec son frère Aaron, mais il eut surtout la chance d’avoir été coaché par son papa, qui au travers de ses conseils et de son indéfectible soutien, saura l’élever au niveau qu’il affiche jusqu’à aujourd’hui en compétition.
D’ailleurs, à la fin de cette saison 2012, Randy remportera le titre de Champion de Madagascar dans sa catégorie et de son aveu, cette réussite restera pour lui l’un des souvenirs les plus marquants de sa carrière.
 
Randy affiche donc des capacités de haut niveau et une force de caractère admirable en tant que sportif et passionné, passion qui puise d’ailleurs sa source auprès d’une figure emblématique du milieu de la moto à savoir : James Stewart. Il avouera d’ailleurs : « Regarder ses vidéos me donne vraiment toute l’énergie et la motivation dont j’ai besoin. C’était le cas quand j’ai commencé la moto, et même jusqu’à aujourd’hui, quand je visionne ses vidéos, ça me motive comme à mes début si ce n’est plus encore ».
 
Mais que serait la passion sans le plaisir que procure ce sport ? Un avis que partage Randy car selon lui : « Un aspect que j’apprécie dans le monde de la moto, c’est de pouvoir rencontrer des gens formidables, l’ambiance sans pareil qui règne durant les courses ou les entrainements et également l’esprit d’entraide qui lie tous les passionnés que cela soit les pilotes, le staff ou les supporters ».
 
Mais aussi fascinant soit-il, il ne faut pas oublier que le monde de la moto comporte également son lot de risques. En bon compétiteur qu’il est, et au fait qu’il se donne toujours à fond en championnat, il n’échappera pas durant ses 10 années de carrière, aux chutes et aux blessures. Mais celle qui l’aura le plus marqué, sera une chute lors du « Motostore Show » de 2019 qui s’est déroulé au CCI Ivato. Quand on lui demande des détails, a lui de nous raconter : « c’était une course sur du goudron et à quelques mètres de l’arrivée il y avait un petit saut, j’ai oublié de freiner et du coup la moto est partie trop haut en front flip ce qui fait que j’ai perdu le contrôle et je suis lourdement tombé sur le goudron. Après la chute j’étais un peu sonné et je me suis vraiment fait peur, mais heureusement je ne me suis cassé qu’un doigt. Même si j’étais diminué et pas à 100% de mes capacités, j’ai quand même continué la compétition le lendemain ».
 
Pour cette saison 2021, Randy roule sur une Kawasaki KX 250 de 2019, un modèle qu’il décrit comme étant robuste, résistante aux chutes, mais surtout une moto « puissante et agressive » qui « correspond parfaitement à mes attentes et répond à merveille à mes besoins ».
 
Et il aura bien besoin de ces atouts car ses principaux objectifs cette année serait de terminer le championnat en évitant au maximum de se blesser car en parallèle de sa passion, Randy n’en oublie pas ses études, qu’il souhaite également finir.
Pour terminer se focus, Randy souhaiterais faire passer le message suivant pour tous ceux qui souhaiterais s’initier au cross : « procurez-vous tout l’équipement nécessaire, et sur le terrain, respectez bien les règles car une erreur, aussi petite soit-elle pourrait causer de sérieux accidents ».